Les Diamants de La Couronne- Noeud du corsage de la l'impératrice Eugénie

Les diamants de la couronne

Le musée du Louvre cherche depuis un demi-siècle à rassembler les pièces de joaillerie faisant partie des Diamants de la Couronne, la collection des souverains français.

Lors de la IIIème République en 1887, les Diamants de la Couronne sont mis en vente publique afin de se débarrasser des vestiges de l’Ancien Régime.

La collection, déjà réduite à la Révolution, avait été en partie reconstituée durant le XIXe siècle par les régimes du Premier et du Second Empires, mais aussi par la Restauration et la monarchie de Juillet. 77 486 pierres précieuses et perles ont été dispersées en seulement une dizaine de jours, la plupart se retrouvant en parures et bijoux. Depuis près de 40 ans, le Louvre tente de récupérer les pièces de l’ancien trésor, certaines se trouvent aujourd’hui exposées au public : la parure en or et mosaïques de l’impératrice Marie-Louise ; le diadème d’émeraudes et de diamants, mais aussi les bracelets de la parure de rubis et de diamants de la duchesse d’Angoulême ; la parure de saphirs et de diamants de la reine Marie-Amélie ; le diadème de perles et de diamants de l’impératrice Eugénie, sa couronne et son grand noeud de corsage comportant 2 634 diamants, l’équivalent de 140 carats !

DÉPARTEMENT DES OBJETS D’ART 1er ÉTAGE-SALLE 66 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s