Camille Corot au musée du Louvre

Camille Corot

Thomy Thiéry et Moreau-Nélaton, deux généreux donateurs, ont permis au Louvre, en plus de ses nombreuses acquisitions précédentes, de posséder la plus importante collection d’œuvres de Camille Corot.

Cette petite salle, à l’écart du circuit classique, rassemble six peintures réalisées par le peintre de 1840 à 1842. Le cycle décoratif était fait pour la salle de bains d’une propriété du magistrat François-Parfait Robert, également ami du peintre. Les tableaux puisent leur inspiration dans les sites et paysages remarquables d’Italie : comme Rome, Naples, Venise, Gênes, le lac de Némi, mais aussi une vallée tyrolienne. 

L’Italie est un élément central dans les œuvres de Corot, ce dernier tenant de son maître, Michallon, un goût pour le paysage classique. Après un premier voyage au-delà des Alpes de 1825 à 1828, il y est retourné deux fois, en 1834 et en 1843. Épaté, par la lumière et les couleurs qu’il découvre, il ne cesse de peindre des vues inspirées de voyages romains ou napolitains. 

Grâce à la donation des fils du commanditaire en 1926, elles sont aujourd’hui exposées en l’état, dans une pièce aux dimensions identiques à celles de la salle de bains. 

DÉPARTEMENT DES PEINTURES 2ème ÉTAGE – SALLES 68 ET 69 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s