Baptistère de Saint Louis

Baptistère de Saint Louis

Le Baptistère de Saint Louis est un objet en laiton incrusté d’or et d’argent, et réalisé en Égypte vers 1320-1340.

Considéré comme un chef-d’oeuvre de l’orfèvrerie en terre d’Islam, Muhammad Ibn al-Zain a apposé sa signature six fois. L’objet présente des personnages (souverain trônant, cavaliers, dignitaires…) et animaux évoluant dans une végétation luxuriante de palmettes et de fleurons sur des frises et des médaillons. Au fond du bassin, poissons et animaux aquatiques, réels ou imaginaires. Un grand nombre de blasons complètent l’ornementation, on y voit des fleurs de lys, très apprécié par les sultans mamlouks qui règnent sur l’Égypte à ce moment. 

L’oeuvre est sûrement arrivée très tôt en Europe d’après les inventaires des collections royales de la Sainte-Chapelle du château de Vincennes ( rédigés à la fin du XIVe siècle) et le médaillon aux armes de France se trouvant sur le bassin. 

En 1606, le Baptistère sert finalement à des fins religieuses, lors du baptême du futur Louis XIII ; pour le fils de Napoléon III et de l’impératrice Eugénie baptisé à Notre-Dame de Paris en 1856. 

DÉPARTEMENT DES ARTS DE L’ISLAM ENTRESOL – SALLE 8 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s